Compatibilité mobile – Dossier complet

La compatibilité mobile de votre site web est essentielle pour vos visiteurs mais également pour votre référencement !

Depuis le 21 avril 2015, Google donne un avantage de positionnement aux pages compatibles mobiles et aux applications indexées, faisant ainsi de la compatibilité mobile un critère essentiel pour le référencement sur Google. La firme a par ailleurs annoncé un nouveau boost de positionnement pour les sites compatibles mobiles pour mai 2016.

La compatibilité mobile est devenue un facteur important pour le ranking

En 2015, tous les webmasters ont compris qu’il est devenu nécessaire de rendre leur site responsive après l’apparition d’une nouvelle catégorie répertoriant les incompatibilités mobile de leur(s) site(s) dans la Google Search Console (nouveau nom de Webmaster Tools). Ils ont également été prévenus par mail du nombre d’URL non conformes à cette nouvelle caractéristique prise en compte par Google : la compatibilité mobile.

En témoigne ce message type :

Corrigez les problèmes d’ergonomie mobile détectés sur http://www.example.com/

Nos systèmes ont testé N pages de votre site et ont découvert que X % d’entre elles contiennent des erreurs majeures d’ergonomie mobile. Les erreurs présentes sur ces N pages nuisent gravement à la bonne utilisation de votre site Web par les mobinautes. Ces pages ne seront pas considérées comme mobile-friendly (adaptées aux mobiles) dans la recherche Google, et seront affichées et classées en conséquence pour les utilisateurs de smartphones.

Google a également publié un article le 26/02/2015, indiquant que les pages qui ne s’adaptaient pas aux écrans des tablettes et des smartphones auraient de moins bons positionnements sur  les recherches mobiles.

« A compter de cette date, le 21 avril 2015, nous nous réservons le droit d’élargir notre utilisation de la compatibilité mobile et d’en faire un facteur de classement. Cette évolution aura des conséquences sur les recherches mobiles, quel que soit le pays ou la langue utilisée, et impactera forcément les résultats de recherches».

En route vers le mobile-friendly

Pour rendre son site compatible mobile, certains aspects techniques sont à maîtriser pour une transition efficace… nous allons y revenir…mais tout d’abord, un site compatible mobile, ça veut dire quoi ?

Pour être compatible mobile aux yeux de Googlebot (le robot de Google qui indexe les sites web) une page de site doit :

  1. Éviter l’utilisation de toute technologie ancienne comme Flash
  2. Pouvoir être lue sans que l’utilisateur doive activer le zoom
  3. Avoir un contenu adapté à l’écran
  4. Avoir une configuration des liens et tout élément tactile qui prend en compte les recommandations de l’interface utilisateur Android pour une meilleure adaptation à la physiologie de la main adulte (élément tactile d’environ 7 mm au minimum ou de 48 pixels CSS, la largeur de la pulpe du doigt d’un adulte étant en moyenne de 10 mm, et aucun élément à moins de 5 mm ou 32 pixels CSS autour des liens ou boutons pour éviter toute erreur de manipulation tactile )

 3 techniques efficaces pour rendre son site mobile.

1) Le responsive design

Avec cette méthode, vous gardez le même code HTML présent sur la même URL quel que soit le périphérique utilisé pour afficher votre page web. Le design s’adapte automatiquement à la taille de l’écran pour un meilleur affichage des blocs menu, barre latérale etc…

Pour faciliter le référencement, le code HTML doit être le même sur PC que sur tablettes et smartphones, seul le CSS doit être modifié.

2) La diffusion dynamique ou « Dynamic Serving »

Similitude : même URL selon l’appareil.

Différences : une version différente du code HTML pour chaque type d’appareil utilisé selon les informations récoltées par le serveur à propos du navigateur (cloaking selon le User Agent). Une version spécifique aux appareils mobiles doit être signalée à Googlebot par l’envoi d’un entête HTTP « Vary ».

Bonus : la possibilité pour les appareils mobiles d’alléger la taille des fichiers téléchargés.

3) L’utilisation des URL distinctes

Similitude : aucune

Différences : Configuration des codes HTML et URL spécifiques pour chaque type d’appareil utilisé. Une redirection HTTP avec l’en-tête HTTP «vary» doit être mis en place pour orienter automatiquement l’utilisateur vers la version de la page web compatible avec son périphérique. Les différentes version de page web doivent être indiquées à Googlebot par l’utilisation de balises métas.

 

Quelques conseils pour un site compatible mobile en bonne et due forme

Vous pourrez vérifier page par page la compatibilité mobile de votre site web grâce aux outils ci-dessous. Nous vous invitons également à consulter la FAQ de Google (catégories « les fondamentaux du web » et « faire un site mobile-friendly« ).

  1. Pour vérifier la mise en place de ce critère page par page avec https://www.google.com/webmasters/tools/mobile-friendly
  2. Pour vérifier l’intégralité de la compatibilité mobile de votre site, vous avez la possibilité d’utiliser le rapport de compatibilité mobile de la Google Search Console: https://www.google.com/webmasters/tools/mobile-usability
  3. Le site du W3C vous offrira un aperçu des bonnes pratiques pour le web mobile

 

Comment faire un site mobile grâce aux principaux CMS

Lorsque votre site est déployé avec un CMS de renommée mondiale, la transition vers un site qui s’adapte aux mobiles est de bien meilleure aisance.  En prévention de la mise à jour de ce dernier, il ne faudra pas oublier de sauvegarder de manière intégrale tous les éléments de votre site sans ne rien omettre  (base de données, fichiers uploadés, thèmes, etc.). Ensuite vous devrez penser à installer un nouveau thème compatible mobile (il en existe de gratuit).

Des guides préparés par Google pour chacun des grands CMS existes et deumeurent d’une grande aide : WordPress, Joomla! Drupal, Blogger, vBulletin, Tumblr, DataLife Engine, Magento, Prestashop, Bitrix, Google Sites, Typepad.
Les 6 erreurs que les sites compatibles mobile ne doivent pas commettre selon Google

 

Les annonces de Google sur le critère « Mobile Friendly / Compatibilité Mobile » depuis une conférence de Gary Illyes (webmaster trends analyst chez Google)

  • Le responsive web design n’apporte pas plus d’avantages que les deux autres méthodes, et ce, malgré toutes les recommandations officielles sur cette technique.
  • Le blocage des feuilles de styles CSS et codes Javascript via votre fichier robots.txt empêche Googlebot d’avoir accès à une meilleure compréhension de votre site et de sa version mobile. Ceci pourrait entraîner la considération de votre site comme étant incompatible alors qu’il ne l’est pas. Pour ce qui est des ressources externes au site, comme des fichiers JS ou CSS de Twitter, Google Analytics, par exemple, pouvant être bloquées au crawl, les ingénieurs de Google savent que vous ne pouvez rien y changer. Cela n’a pas d’impact sur votre référencement.
  • L’évaluation du facteur mobile friendly se fait page par page. Elle se fait donc au même titre que le HTTPS au niveau de chaque URL qu’il vaut mieux rendre toutes compatibles mobiles.
  • Le délai de prise en compte de la compatibilité mobile d’une URL par les robots de Google est immédiat.
  • Le « ranking signal » s’effectue de manière quasi immédiate. En temps réel l’algorithme Google vérifie qu’une page est bien compatible mobile et la met à jour dans l’index pour lui faire bénéficier d’un boost selon les conditions remplies.
  • L’impact SEO sur les smartphones existera, oui, sur les résultats de recherches sur ordinateur, non !

 

Google a annoncé sur Hangout le 24/03/2015

«L’impact sera sur les recherches effectuées sur mobile mais pas sur celles effectuées sur ordinateurs de bureau. Concrètement, quand vous prenez votre téléphone pour faire une recherche mobile, les résultats seront concernés. Les sites compatibles mobiles seront remontés pour être plus visibles dans les résultats, et par conséquence les sites incompatibles mobiles seront listés plus loin.» Annonce Google qu’il est possible de visionner dans le hangout du 24/03/2015 en anglais vers 8mn50.

 

Informations supplémentaires

  • Aucun critère tablette friendly n’est prévu par Google.
  • La gestion d’un index mobile totalement séparé semble être en projet. Selon Gary Illyes se serait en réflexion alors qu’une autre source (Zineb toujours de chez Google, pendant un hangout du 25/03/2015) déclare que Google applique déjà des filtres sur l’index unique pour mobile, desktop, et tablettes.

Ces articles devraient aussi vous plaire !