AMP : Présentation de ce nouveau format de page web

Voici une présentation du format AMP; Un nouveau format de page web qui améliore leur rapidité d’affichage sur mobile. Cet article traite également des avantages qu’il apporte référencement naturel des sites l’ayant implémenté.

L’AMP,  Accelerated Mobile Pages, a vu le jour grâce à l’effort commun des principaux moteurs de recherche et réseaux sociaux (Google,  Pinterest, Twitter, LinkedIn, WordPress, Chartbeat, Parse.ly et Adobe Analytics). Ce format open-source a comme objectif d’accélérer la vitesse d’affichage d’une page web sur smartphone. Nous parlons aujourd’hui d’une diminution du temps de téléchargement des pages de 85%  par rapport aux technologies HTML traditionnelles.

La spécificité du mode de fonctionnement du format AMP (qui conserve la capacité d’insertion d’images et de vidéos) se base sur trois points essentiels à retenir :

  1. Les pages sont en « AMP HTML ». Il s’agit d’une simplification du langage HTML auquel a été retiré ou remplacé tous les éléments qui freinent le chargement d’une page.
  2. L’interdiction des scripts tiers, sauf exception. Le Javascript se voit autoriser quelques bibliothèques ultra-rapides et prédéfinies : AMP JS
  3. La possibilité pour vos pages stockées sur vos serveurs d’êtres « cachées » sur les serveurs de Google « AMP CDN »

 

Les différences entre le format AMP et les formats Instant Article et Apple News

Même si ce projet paraît similaire aux technologies développées par Facebook (Instant article) et Apple (Apple News), les différences sont de taille :

  • Les pages AMP sont sur votre serveur.
  • Vous n’avez pas besoin de demande d’autorisation pour participer au projet AMP sur GitHub, étant donné que celui-ci est open source.
  • Vous avez la possibilité d’afficher des publicités sur vos pages sans craindre la ponction d’une part de vos revenus (Facebook et Apple récupèrent 30%). Avec AMP vous avez actuellement accès aux régies AdSense et DoubleClick de chez Google, mais aussi A9, Ad Reactor et AdTech (AOL). D’autres vont certainement être implémentées dans un proche avenir. Vous n’avez aucune obligation de faire passer votre site en HTTPS pour pouvoir afficher des publicités sur vos pages en format AMP contrairement à ce qui avait pu être annoncé à son lancement.

 

Pour l’instant, aucun avantage n’a été annoncé pour le positionnement des pages AMP

Même si les pages AMP apparaissent sur le moteur de recherche depuis le 24 février 2016, il n’y a guère de bénéfice de positionnement à noter pour les pages dotées de ce format car il n’est pas (encore ?) pris en compte par Google dans ses algorithmes de classement.

En effet, aucune annonce officielle n’a été divulguée par Google indiquant un bonus de positionnement dans ses résultats de recherche pour ce format.

Cependant,  puisqu’elles s’affichent plus rapidement que les pages HTML classiques, les pages AMP améliorent nettement le confort utilisateur. Ce dernier critère est pris en compte dans les algorithmes de classement Google.

Google pourrait dans l’avenir décider d’avantager les pages utilisant cette technologie afin d’inciter son utilisation comme il a pu le faire pour le HTTPS.

Pas de problème de Duplicate Content avec AMP

Lors du passage de la version HTML au format AMP, inutile d’avoir peur de se retrouver avec d’éventuels contenus dupliqués en intégrant la nouvelle balise <link rel= »amphtml » href= »lien vers votre page au format AMP »>

sur vos pages HTML et <link rel= »canonical » href= »lien vers votre page au format HTML classique »> sur vos pages AMP .

Les outils de mesure d’audience et le format AMP

Google Analytics et les autres outils de mesure d’audience comme comScore, Chartbeat, et Parse.ly et bientôt Nielsen, Adobe Analytics et ClickTale sont compatibles avec le format AMP depuis fin janvier 2016.

AMP avec WordPress

Pour les sites conçus avec WordPress, l’extension AMP éditée et développée par Automattic (éditeur de WordPress)  génère automatiquement une version AMP de toutes vos pages.

Ces articles devraient aussi vous plaire !